Référence incontournable en tourisme culturel, Cultura est une initiative de Tourisme Montréal, de la Ville de Montréal et du ministère de la Culture et des Communications.

 En savoir plus

Montréal, France, urbain, Réseau de veille, étude, études, festivals, Québec, art, Canada, technologie, Culture, design, États-Unis, Facebook, Hill Stratégies, marketing, Marketing, mobilité, patrimoine, Statistiques, application mobile, arts, audioguide, circuit, Culture, développement, événements, hôtel, Londres, Métro, Musée, musique, RVT, sondage, spectacles, technologie, numérique, aide financière, application, bénévoles, chiffre, chiffres, communication, Comportement, Copenhague, créativité, culture, Culture, culture, faits, financement, financement, fréquentation, Géolocalisation, Google, graffiti, Médias sociaux, médias sociaux, musée, musées, musées, Numérique, Palmarès, Paris, plateforme, Prix, Royaume-Uni, statistiques, Stratégies, Tourisme, Tourisme Montréal, web, , , , Accueil, Arts de la scène, Canada, Conservateurs, Culture, Développement durable, engagement, marchés, Ministère du Tourisme, musées, New York, patrimoine, pratiques culturelle, Programme, social, Statistiques, technologie, Tourisme Québec, Twitter, 2010, Accueil, Acfas, Achats groupés, Adidas, aéroport, agriculture, Aide, Amadeus, animateur, Application, Architecture, architecture, Architecture, architecture, art urbain, art vivant, artistes, Arts, arts numériques, arts visuels, ateliers, Autriche, Berlin, Bibliothèques, bilan, CALQ, Cefrio, chambre, cinéma, cirque, clientèle, clientèles, Colloque, commerce électronique, Conférence, Conférences, Congrès, consommateurs, Consommateurs, Consultations, contact, Cossette, couverture, créateurs, créatif, Création, Création actuelle, Créativité, culture, Culture, culture, culture, danse, Danse, Deisgn, dépenses, Design, destination, Destination, Dublin, églises, E-musée, Enquête, enquête, E-tourisme, e-tourisme, Étude, étude, Événements, Exportation, exportation, exposition, festival, Financement, Financement, Formation, formation, Gastronomie, génération, génération C, géolocalisation, Géolocalisation, géolocalisation, gestionnaire de communauté, gîtes, Gouvernement du Québec, guide, guides, histoire, Histoire, Hollande, Hong Kong, Hoteliers, humour, Impact économique, Industrie récréotouriste, Infopresse, installation, international, Internet, Investissement, Ipad, Italie, Jeu, Jeunesse, Levée de fonds, Lieux d'accuueil, Livre Blanc, Los Angeles, Lyon, manufacture, marche, marketing, Marketing, Mécénat, médias, Médias sociaux, médias sociaux, Médias sociaux, médias sociaux, médias sociaux, Médias Sociaux, Médias sociaux, Médiation, Mile End, Mile-End, mobilier urbain, Mobilier urbain, Modernité, moma, Mot-clé, multimédia, musée, Musées, Musées, musées, Musées, New York, New York Times, nightlife, Noël, Nouvelle-Zélande, numérique, numérique, Organisations artistiques, Outils, parcours, paris, paris, Participation, Participation culturelle, Patrimoine, Performance, piéton, plan, Planification culturelle, plexiglas, portail, portugal, pratiques, présentation, programme, programme aide, programme, aide financière, tourisme, Québec, Montréal, public, Publicité, QR code, quartier culturel, quartiers, Quartiers, québécois, réalitée augmentée, Recherche, Record, référencement, Régions, religieux, réseau social, Réseaux sociaux, Rozon, séjour, service-conseil, Singapore, site internet, Smartphone, Statistiques, statistiques, Stockholm, Street art, Technologie, technologies, Télévision, Tendances, Téoros, théâtre, toit vert, Toronto, tourisme, tourisme culturel, Tourisme métropolitain, Tourisme religieux, Touriste culturel, Twitter, université, UQAM, Ùrbamedia, USEO, usine, Versailles, Ville, Villes, visites, Webcom

RETROUVEZ CULTURA SUR

FacebookFACEBOOK

FacebookTWITTER

Abonnez-vous au bulletin
Inscrivez votre courriel
Saisir la portée économique du tourisme culturel

Comme activité économique, il faut reconnaitre que le tourisme culturel est difficilement identifiable, économiquement et financièrement parlant. Ce n’est pas parce que les dépenses d’entrée aux sites culturels (musées et sites archéologiques) sont minimes, voire nulles, que le « touriste culturel » est un consommateur de second ordre. À cet effet, cet article répond, en cinq questions, aux interrogations quant à la portée économique du tourisme culturel, Pour en savoir davantage, cliquez ici.

commentaires gérés avec Disqus