Référence incontournable en tourisme culturel, Cultura est une initiative de Tourisme Montréal, de la Ville de Montréal et du ministère de la Culture et des Communications.

 En savoir plus

Montréal, France, urbain, Réseau de veille, étude, études, festivals, Québec, art, Canada, technologie, Culture, design, États-Unis, Facebook, Hill Stratégies, marketing, Marketing, mobilité, patrimoine, Statistiques, application mobile, arts, audioguide, circuit, Culture, développement, événements, hôtel, Londres, Métro, Musée, musique, RVT, sondage, spectacles, technologie, numérique, aide financière, application, bénévoles, chiffre, chiffres, communication, Comportement, Copenhague, créativité, culture, Culture, culture, faits, financement, financement, fréquentation, Géolocalisation, Google, graffiti, Médias sociaux, médias sociaux, musée, musées, musées, Numérique, Palmarès, Paris, plateforme, Prix, Royaume-Uni, statistiques, Stratégies, Tourisme, Tourisme Montréal, web, , , , Accueil, Arts de la scène, Canada, Conservateurs, Culture, Développement durable, engagement, marchés, Ministère du Tourisme, musées, New York, patrimoine, pratiques culturelle, Programme, social, Statistiques, technologie, Tourisme Québec, Twitter, 2010, Accueil, Acfas, Achats groupés, Adidas, aéroport, agriculture, Aide, Amadeus, animateur, Application, Architecture, architecture, Architecture, architecture, art urbain, art vivant, artistes, Arts, arts numériques, arts visuels, ateliers, Autriche, Berlin, Bibliothèques, bilan, CALQ, Cefrio, chambre, cinéma, cirque, clientèle, clientèles, Colloque, commerce électronique, Conférence, Conférences, Congrès, consommateurs, Consommateurs, Consultations, contact, Cossette, couverture, créateurs, créatif, Création, Création actuelle, Créativité, culture, Culture, culture, culture, danse, Danse, Deisgn, dépenses, Design, destination, Destination, Dublin, églises, E-musée, Enquête, enquête, E-tourisme, e-tourisme, Étude, étude, Événements, Exportation, exportation, exposition, festival, Financement, Financement, Formation, formation, Gastronomie, génération, génération C, géolocalisation, Géolocalisation, géolocalisation, gestionnaire de communauté, gîtes, Gouvernement du Québec, guide, guides, histoire, Histoire, Hollande, Hong Kong, Hoteliers, humour, Impact économique, Industrie récréotouriste, Infopresse, installation, international, Internet, Investissement, Ipad, Italie, Jeu, Jeunesse, Levée de fonds, Lieux d'accuueil, Livre Blanc, Los Angeles, Lyon, manufacture, marche, marketing, Marketing, Mécénat, médias, Médias sociaux, médias sociaux, Médias sociaux, médias sociaux, médias sociaux, Médias Sociaux, Médias sociaux, Médiation, Mile End, Mile-End, mobilier urbain, Mobilier urbain, Modernité, moma, Mot-clé, multimédia, musée, Musées, Musées, musées, Musées, New York, New York Times, nightlife, Noël, Nouvelle-Zélande, numérique, numérique, Organisations artistiques, Outils, parcours, paris, paris, Participation, Participation culturelle, Patrimoine, Performance, piéton, plan, Planification culturelle, plexiglas, portail, portugal, pratiques, présentation, programme, programme aide, programme, aide financière, tourisme, Québec, Montréal, public, Publicité, QR code, quartier culturel, quartiers, Quartiers, québécois, réalitée augmentée, Recherche, Record, référencement, Régions, religieux, réseau social, Réseaux sociaux, Rozon, séjour, service-conseil, Singapore, site internet, Smartphone, Statistiques, statistiques, Stockholm, Street art, Technologie, technologies, Télévision, Tendances, Téoros, théâtre, toit vert, Toronto, tourisme, tourisme culturel, Tourisme métropolitain, Tourisme religieux, Touriste culturel, Twitter, université, UQAM, Ùrbamedia, USEO, usine, Versailles, Ville, Villes, visites, Webcom

RETROUVEZ CULTURA SUR

FacebookFACEBOOK

FacebookTWITTER

Abonnez-vous au bulletin
Inscrivez votre courriel
Boite à outils
Les clientèles touristiques

D'une destination à l'autre, les clientèles touristiques diffèrent de par leur provenance, leurs comportements, leurs motivations et leurs intérêts. Pour un ciblage efficace, il est essentiel de savoir d'où proviennent les touristes qui séjournent à Montréal, ce qu'ils font une fois sur place et quelles sont leurs habitudes de consommation. 

Faits saillants des clientèles touristiques d'agrément en 2011
  • Plus de la moitié des touristes qui visitent Montréal pour l'agrément vivent en centres urbains.
  • Ils proviennent principalement du reste du Québec, de l'Ontario, des États-Unis et de la France.
  • Ils sont très scolarisés et presque la moitié d'entre eux occupent un emploi professionnel. 
  • La majorité d'entre eux ne sont venus qu'une fois au cours des 5 dernières années.
  • La durée de leur séjour est de 1 à 2 nuits.
  • Les touristes d'agrément qui ont visité Montréal pour un séjour d'agrément de deux nuitées et plus en 2011 ont choisi la métropole comme destination principalement puisqu'elle leur a été recommandée par la famille ou des amis.
  • Ils ont choisi leur destination en moyenne 49 jours avant le séjour.
  • Internet est la ressource la plus utilisée pour réserver et planifier.
  • Une fois sur place, c'est le web et les brochures touristiques qui sont le plus utilisés comme source d'informations.
  • Les attractions les plus visitées sont le Vieux-Port de Montréal, le Parc du Mont-Royal, le Quartier chinois, le Plateau Mont-Royal et la Basilique Notre-Dame.
  • En 2011, 38 % des touristes d'agrément qui ont visité Montréal pour un séjour de deux nuitées et plus considéraient important d'expérimenter les événements et festivals lors de leur séjour dans la métropole. L'architecture montréalaise (33 %) et les manifestations culturelles (31 %) sont également importantes pour une proportion importante.

Les buts du voyage


Le marché des touristes en visite chez des parents ou des amis constitue le plus important segment de clientèle pour Montréal, en ce qui concerne le volume. En 2011, ils étaient 4 573 000, comparativement à 2 254 000 touristes d'agrément et 1 160 000 touristes d'affaires et de congrès.

En 2011, les touristes à Montréal ont engagé des dépenses de l'ordre de 2,4 milliards de dollars. La plus importante part des dépenses était attribuable au marché d'agrément (823 millions de dollars); toutefois, c'est le marché « affaires et congrès » (661 millions de dollars) qui a rapporté le plus par touriste accueilli.

Répartition des dépenses


En 2011, le secteur de l'hébergement a reçu la plus grande proportion de l'ensemble des dépenses touristiques à Montréal (31 %). Ce secteur était suivi par la restauration (24 %) et l’achat de vêtements (15 %). Par ailleurs, 10 % des dépenses touristiques sont consacrés au transport privé alors que 8 % vont au divertissement. 

La provenance
  • Montréal a accueilli un total de 26 008 000 visiteurs en 2011. De ce nombre, 32 % (8 301 000) étaient des touristes et 60 % (17 707 000) étaient des excursionnistes dont la grande majorité était originaire du Québec (93 %).

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Québécois

  • Montréal a reçu un total de 21 080 000 visiteurs québécois au cours de l'année 2011 qui se répartissaient comme suit : 4 696 000 touristes et 16 384 000 excursionnistes.
  • En ce qui concerne le volume de touristes, les Québécois représentaient 57 % du marché touristique de Montréal en 2011.
  • Ces touristes québécois ont dépensé 671 922 000 $ en 2011, soit l'équivalent de 28 % de l'ensemble des recettes touristiques réalisées dans la région de Montréal.
  • Comparativement aux touristes provenant des marchés américains et d'outre-mer, les touristes québécois sont moins sensibles à la saisonnalité. Ainsi, en 2011, 52,2 % d'entre eux ont visité Montréal durant la haute saison (avril à septembre) alors que 47,8 % sont venus en basse saison (octobre à mars).
  • Le marché du Québec constitue, pour Montréal, le plus important marché pour ce qui est du volume de touristes, mais le moins significatif pour ce qui est des dépenses touristiques par touriste.
  • En 2011, les Québécois sont venus à Montréal pour visiter des parents ou des amis (71 %), pour l'agrément (17 %), ainsi que pour les affaires et les congrès (10 %).


Les Canadiens hors-Québec

  • Montréal a reçu un total de 2 670 000 visiteurs canadiens hors-Québec au cours de l'année 2011, qui se répartissaient comme suit: 1 711 000 touristes et 958 000 excursionnistes.
  • En ce qui concerne le volume de touristes, les Canadiens hors-Québec représentaient 21 % du marché touristique de Montréal en 2011.
  • Ces touristes ont dépensé 638 351 000 $ en 2011, soit l'équivalent de 27 % de l'ensemble des recettes touristiques réalisées dans la région de Montréal.
  • Les touristes Canadiens hors-Québec constituent une clientèle présente légèrement davantage en période estivale. En effet, en 2012, 56 % d'entre eux ont visité Montréal entre les mois d'avril et septembre, alors que 44 % sont venus entre les mois d'octobre et mars.
  • La plus forte proportion des touristes canadiens hors-Québec est originaire de l'Ontario (75 % des touristes, 68 % des dépenses). De plus, 7 % sont originaires de l’Alberta.
  • Les Canadiens hors-Québec voyagent à Montréal pour visiter des parents ou des amis (42 %), pour l'agrément (36 %), ainsi que pour affaires et congrès (18 %).


Les Américains

  • Montréal a reçu au total 1 358 000 visiteurs américains au cours de l'année 2012, qui se répartissaient comme suit : 1 013 000 touristes et 251 000 excursionnistes.
  • En ce qui concerne le volume de touristes, les Américains représentaient 13 % du marché touristique de Montréal en 2011.
  • Ces touristes ont dépensé 478 393 000 $ en 2011, soit l'équivalent de 20 % de l'ensemble des recettes touristiques recueillies dans la région de Montréal.
  • Les touristes américains constituent une clientèle essentiellement estivale. En effet, en 2012, 65 % d'entre eux ont visité Montréal entre les mois d'avril et septembre, alors que 35 % sont venus entre les mois d'octobre et mars.
  • Les touristes américains à Montréal sont principalement originaires des états de New York (23 %), du Massachusetts (11 %), du New Jersey (7 %), de la Californie (7 %), du Vermont (5 %), du Connecticut (5 %), de la Floride (5 %) et de la Pennsylvanie (4 %).
  • En 2012, le but premier de voyage des touristes américains à Montréal était l'agrément (46 %). Suivent les visites de parents et amis (26 %) et les voyages pour affaires et congrès (22 %).


La clientèle d'outre-mer

  • Montréal a reçu au total 1 018 000 visiteurs d'outre-mer au cours de l'année 2012, qui se répartissaient comme suit : 861 000 touristes et 157 000 excursionnistes.
  • En ce qui concerne le volume de touristes, les visiteurs d'outre-mer représentaient 10 % du marché touristique de Montréal en 2011.
  • Ces touristes d'outre-mer ont dépensé 575 827 000 $ en 2011, soit l'équivalent de 24 % de l'ensemble des recettes touristiques recueillies dans la région de Montréal.
  • Les touristes d'outre-mer constituent une clientèle essentiellement estivale. En effet, en 2012, 69 % d'entre eux ont visité Montréal entre les mois d'avril et septembre, alors que 31 % sont venus entre les mois d'octobre et mars.
  • Les touristes d'outre-mer sont principalement originaires de la France (29 %), du Royaume-Uni (9 %), de l'Allemagne (7 %), et de la Suisse (5 %).
  • En 2012, le but premier de voyage des touristes d'outre-mer à Montréal était l'agrément (40 %). Suivent les visites de parents et amis (33 %) et les voyages pour affaires et congrès (18 %).

 

Activités culturelles selon la provenance
  • Touristes canadiens :
    En 2011, 19 % des touristes canadiens ont fait au moins une activité culturelle* lors de leur voyage ayant inclus un séjour à Montréal.

  • Touristes américains :
    En 2011, 57 % des touristes américains ont fait au moins une activité culturelle* lors de leur voyage ayant inclus un séjour à Montréal.

  • Touristes outre-mer :
    En 2011, 72 % des touristes d'outre-mer ont fait au moins une activité culturelle* lors de leur voyage ayant inclus un séjour à Montréal.

*Activité culturelle : concert, pièce de théâtre, festival, visite d'un site historique, musée, galerie d'art, etc.

 

Section R&D du site web de Tourisme Montréal